Comme je l’avais annoncé dans mon précédent article à ce sujet, j’ai eu le grand bonheur d’apprendre début avril que la novella que j’avais écrite pour l’appel à texte « Les secrets de Brumhill Manor » allait être publiée chez Magikä éditions

Et puisque j’ai promis de vous tenir au courant, voici quelques infos supplémentaires, dont la première à retenir : la campagne de financement participatif, qui servira à financer la création d’une belle version reliée du recueil, avec illustrations à l’intérieur et plein d’autres paliers super chouettes à débloquer, démarrera lundi prochain, le 6 mai. Vous pouvez d’ores et déjà vous préinscrire en vous rendant sur le lien de la campagne que je vous mets ici

Vous pouvez aussi découvrir en cliquant ci-dessus la couverture et le résumé global du recueil. 

Et le titre de ma novella est...

Vous pourrez retrouver dans ce recueil, aux côtés de deux autres, la novella que j’ai écrite et qui s’intitule : 

Un chant dans la nuit

Son résumé : 

« Le bal d’Halloween de Brumhill était pour Myrtille Nocifat l’occasion de prendre une journée de repos bien méritée, rare pour une sorcière. Mais quand on est maudite et poursuivie par la malchance, le repos est relatif. Et lorsque résonne un chant auquel personne d’autre ne s’intéresse, l’appel irrésistible la conduit à visiter d’anciennes parties du manoir qui étaient sans doute fermées pour une très bonne raison, à la poursuite d’un spectre aux intentions douteuses, d’un mage noir plus suspect encore et d’histoires de familles oubliées. Heureusement, elle pourra compter sur la plus ou moins bonne volonté de son ami de toujours, l’inspecteur Ouleau, toujours prêt à la suivre en ronchonnant. »

Genre : cosy-mystery / light fantasy – tous publics 

Et pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’est la light fantasy, je vais faire un article mercredi prochain sur ce thème parce que c’est vraiment un sous-genre de la fantasy qui compte pour moi ! 

J’en profite aussi pour vous partager le dessin pas du tout officiel que j’ai fait de mon personnage, l’inénarrable Myrtille Nocifat (je l’aime bien ce dessin, j’ai essayé de la dessiner dans un style un peu mignon mais je précise que c’est un dessin que j’ai fait pour moi, pour m’entraîner et respecter un des buts que je m’étais fixés dans l’année (être capable de dessiner mes personnages et que les illustrations du recueil seront faites par un.e vrai.e illustrateurice.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.